Notre organisation est constituée d’un bureau de 9 personnes. Elle répond aux critères légaux et administratifs et est fondée à ce titre pour agir utilement à la mise en œuvre ainsi qu’à la promotion du but de celle-ci.  Elle recevra légalement les dons et cotisations de ses membres via des versements mensuels ainsi que des dons ponctuels.

 

La pollution des milieux naturels

  • Lutter contre la pollution des sols et des eaux.
  • Agir pour une agriculture biologique.
  • Informer et sensibiliser la population sur tous les aspects d’un nécessaire respect du milieu de vie.
  • Faire prendre conscience aux jeunes générations de l’importance vitale de la protection de la planète.
  • Aménager et mettre en valeur les sites gérés par l’association, surveiller leur évolution et les entretenir à l’aide d’un personnel rétribué ou bénévole.
  • Développer le goût et l’intérêt du plus grand nombre, par et pour la connaissance et la protection de la nature, des milieux et de l’environnement.
  • Entreprendre toutes les actions visant à lutter contre les pollutions de l’air, de l’eau, des sols ou des milieux naturels.
  • Lutter pour des transports et des mobilités plus propres

 

-La protection et l’organisation des milieux naturels

  • Coordonner les volontés et les efforts pour la sauvegarde des sites et des paysages dans tous leurs composants : sols, sous-sol, eau, air, flore, faune, milieux naturels et sites bâtis.
  • Veiller à l’aménagement harmonieux et équilibré du territoire et de l’urbanisme.
  • Veiller au respect des réglementations dans le domaine de l’environnement, de l’alimentation, de l’énergie, de la gestion des déchets, de l’urbanisme, de la publicité et du cadre de vie, et œuvrer à leur amélioration.
  • Propose des mesures de protection pour les paysages et milieux naturels.
    Assurer la protection par l’acquisition ou la location de certains droits sur des zones à protée par leur gestion et leur entretien.
  • Orienter la protection de l’environnement et des équilibres fondamentaux de la biosphère : espaces naturels, eau, air, sols, paysages et cadre de vie dans une perspective de développement soutenable.
  • Favoriser les projets novateurs qui veillent à l’aménagement harmonieux et équilibré du territoire et de l’urbanisme.
  • Publier bulletins, brochures, affiches, tracts, cartes postales, etc, se rapportant à l’étude, la protection, l’aménagement ou la promotion de la nature.

 

-La sensibilisation à une santé durable

  • Promouvoir une réappropriation du vivant (graines, semences, algues), par des activités de jardinage et d’aquaponie.
  • Promouvoir l’agro-écologie par des pratiques culturales.
  • Protéger, élever des animaux de façon bio-respectueuse et durable.
  • Réduire la quantité de produits et de ressources utilisées quotidiennement.
  • Réduire l’utilisation d’énergie
  • Favoriser le recyclage.
  • Lutter contre toutes les formes de pollution et de nuisances en considérant notamment leur impact sur la santé humaine.
  • Faire prendre conscience du rapport entre santé et alimentation biologique.
  • Lutter contre la surconsommation alimentaire.
  • Favoriser le lien social et intergénérationnel auprès d’un large public.
  • Améliorer le lien entre générations, créer des services d’aide à la personne mais aussi de partage des savoirs, jeux, traditions, cuisines, cultures, arts et techniques encore héritables.
  • Favoriser et soutenir les projets novateurs dans les domaines des médecines du monde : amélioration, expérimentation, et diffusion de savoirs, pratiques et produits issus des traditions ancestrales et/ou des cultures et populations les plus diverses à travers le monde.
  • Encourager à la pratique sportive, à l’activité physique, arts martiaux et spirituels, afin d’harmoniser le corps et l’esprit avec son environnement.
  • Informer et sensibiliser la population sur tous les aspects d’un nécessaire respect du milieu de vie.

Entreprendre toutes démarches cohérentes avec les présents objectifs aux niveaux transfrontalier et trans-régional.